Open

Tag Archives: Dr Guy Mulinganya

HPGRB/CICR : clôture de la troisième cohorte de stage d’immersion

Les violences armées sont à la base des blessures graves et plusieurs handicaps dans nos communautés. Ces personnes touchées par les crises ont droit à des soins médicaux appropriés et de proximité pour reprendre une vie normale. C’est dans ce cadre que l’hôpital provincial général de référence de Bukavu avec le Comité International de la Croix Rouge CICR organise, depuis plusieurs années, de stage d’immersion à l’intention du personnel médical des différents territoires touchés par des conflits armés de la province du Sud-Kivu. Ainsi, dans l’objectif de parler des motivations de la création du stage d’immersion et des ces acquis au service de chirurgie de guerre par l’hôpital et les apprenants, une séance d’échange avec les médias de la place s’est tenue ce mercredi 21 septembre 2022 à l’HPGRB.

6 immergés dont 3 médecins et 3 infirmiers venus des territoires de la province du Sud-Kivu où les conflits armés sont très fréquents viennent de bénéficier d’un stage d’immersion de 3 semaines en vue de  leur doter des nouvelles connaissances qui leur permettront d’être à la hauteur dans l’admission de premiers soins aux blessés de guerre avant tout référencement de ces derniers à l’Hôpital Provincial Général de Référence de Bukavu où les cas compliqués issus des conflits armés sont pris en charge.

Dans leurs témoignages, les stagiaires formés n’ont pas caché leur satisfaction. C’est le cas de John ABUUBUU, médecin immergé par l’Hôpital provincial général de référence de Bukavu. Il parle des performances acquises durant ces trois semaines de formation

« Je suis très satisfait par rapport à l’encadrement dont a fait montre l’hôpital. Pendant 3 semaines, nous avons été briffés par rapport à la prise en charge spécifique des blessés par balle et j’estime que ces nouvelles expériences vont nous être utiles », confie-t-il

De son côté Prosper Mateba, l’un des infirmiers bénéficiaires de la formation remercie l’hôpital provincial général de référence de Bukavu et le CICR pour les nouvelles connaissances acquises sur l’encadrement du département spécialisé en chirurgie de guerre à l’hôpital  provincial général de référence de Bukavu.

« Nous sommes venus ici sur recommandations du CICR et durant cette période, nous avons acquis des nouvelles connaissances. Et je remercie l’hôpital car je viens de découvrir des nouvelles méthodes à appliquer quand il s’agit de soigner de blessés par armes ».

Par ailleurs, il estime que le manque des certains équipements peut être un handicap dans la mise en application des compétences acquises.

« Certes que les matières apprises sont riches, mais il nous sera difficile de les appliquer car il y a d’équipements médicaux que nous n’avons pas dans nos territoires. Un accompagnement matériel nous aiderait beaucoup », déclare-t-il.

Satisfait des résultats de ce projet, le Médecin directeur de l’Hôpital Provincial Général de Référence de Bukavu, le professeur Docteur Guy Mulinganya, a, dans son allocution, remercié son partenaire, le CICR pour son implication dans la réalisation de ce projet tout en appelant les apprenants à mettre les connaissances acquises au service de la population et de transmettre les compétences acquises à leurs équipes respectives.

« L’hôpital se veut un hôpital de recherche. Donc nous devons chercher des solutions aux problèmes que rencontrent nos malades localement et au niveau de toute la province et pourquoi pas la région. C’est dans ce cadre que s’inscrit notre partenariat avec le comité de la  croix rouge international qui nous a aidé dans la mise à pied de ce programme. Ce programme d’immersion nous permet de participer dans la formation de nos collègues qui sont dans des milieux isolés qui, souvent, nous réfèrent  des malades en état critique… », souligne le Médecin Directeur.

Entre-temps, il recommande la mise en place d’un réseau de prise en charge des malades en vue de permettre une continuité de soins et avoir des bons résultats.

« Il serait impérieux de mettre en place un réseau de prise en charge de malades pour nous garantir une continuité de soins et espérer ainsi à avoir des bons résultats », martèle-t-il.

Tout en louant la qualité de service rendu aux patients, Zongo LASSANE, chef du projet « hôpital » de l’organisation CICR revient sur le cadre d’intervention de cette organisation humanitaire

« Le mandat du CICR est d’apporter assistance et protection à toutes les victimes des conflits armés ou violences. Et vous reconnaitrez que l’Est de la RDC est, depuis plusieurs années, touché par des guerres. C’est dans ce cadre que le CICR en partenariat avec l’Hôpital Provincial prend en charge des blessés des guerres et avec l’expérience, nous avons compris qu’il serait nécessaire de renforcer les capacités des partenaires qui apportent des soins aux victimes des guerres et violences armées », fait remarquer Zongo Lassane.

Ont pris part à ses assises, l’équipe de la direction de l’hôpital dont le médecin directeur, le médecin directeur adjoint, les responsables du département de chirurgie, le CICR ainsi que 11 journalistes de la presse en ligne, radio et télévision de la ville de Bukavu.

 

 

SUD-KIVU : une convention de collaboration entre HPGRB/OLD MUTUAL Insurance signée

Une convention de collaboration a été signée entre l’Hôpital Provincial Général de Référence de Bukavu et une organisation d’assurance maladie Old Mutual Insurance le mercredi 24 août 2022 au Bureau de cette structuresanitaire.

C’était au cours d’un entretien decourtoisie qui a eu lieu entre la Direction de l’HPGRB représentée par son Médecin Directeur Dr Guy Mulinganya et l’Assistant de Direction  d’Old Mutual Insurance Dr Alexandre NZUBAHIMANA que cette convention de collaboration a vu le jour.

Epris d’un esprit  de servir la population et de faciliter à la communauté l’accès aux soins de qualité, la direction de l’HPGRB a signé une convention de collaboration avec cette organisation regionale qui se retrouve dans plusieurs pays de l’Afrique.

De passage à l’hôpital, Dr Alexandre rassure que son organisation a décidé de collaborer avec l’HPGRB, car selon lui ‘’c’est une structure sanitaire qui remplit les normes et qui peut servir parfaitement ses clients qui travaillent dans la province du Sud-Kivu et ses environs’’.

‘’Nous sommes flattés par la façon dont vos services sont organisés et développés. Tous nos clients qui travaillent dans la région doivent désormais se faire soigner ici chez vous. Au travers la carte d’assurance maladie que nous mettons à la disposition de nos clients, ils peuvent bénéficier des soins de santé partout où se trouve Old Mutual Insurance,’’ a rassuré Alexandre l’assistant Directeur chez Old Mutual Insurance.

Signalons que le porteur de cette carte d’assurance maladie doit bénéficier des soins de santé au Rwanda, en Uganda, au Soudan, au Kenya, en Tanzanie mais aussi en Afrique du Sud.